LA RESPIRATION 

 

Ce travail peut se faire soit bien assis dans un fauteuil, soit allongé au sol ou sur son lit en mettant les jambes fléchies, afin que le ventre soit bien détendu. Gardez toujours les yeux ouverts.

Inspirez par le nez et expirez par la bouche sans crisper les lèvres, comme un profond soupir.

 

Respiration haute : Au début afin de bien sentir le mouvement des côtes, placez les mains de chaque côté des basses côtes.

 

Inspirez et les côtes s’écartent ainsi que les mains.

Expirez et les côtes s’abaissent ainsi les mains se rapprochent.

 

Respiration basse : Comme cité plus haut, au départ, placez les mains sur le ventre, afin de le sentir bouger.

Inspirez et gonflez le ventre, les mains montent.

ATTENTION, le dos ne doit pas bouger, il reste bien en contact avec le sol.

Expirez et rentrez fortement le ventre, les mains s’abaissent.

 

Déblocage du diaphragme : au début placez les mains sur les basses côtes, afin de bien sentir les mouvements.

 

  • Exercice 1 :

Inspirez, pour que les côtes s’écartent.

Bloquez bien la respiration sans expirer.

Gonflez le ventre et expirez à ce moment. Faites le 5 à 6 fois.

 

  • Exercice 2 :

Cette fois-ci à l’inspiration, qui sera profonde, gonflez le ventre.

Bloquez la respiration.

Rentrez le ventre et les côtes s’écartent : expirez. Faites le 5 à 6 fois.

 

  • Exercice 3 :

inspirez profondément. Les côtes s’écartent.

Bloquez la respiration.

Gonflez le ventre, rentrez-le, gonflez-le, rentrez-le plusieurs fois de façon plus ou moins rapide. Et expirez puis attendez un peu. Recommencez au moins 5 fois.

 

  • Exercice 4 :

Les mains placées de chaque côté des basses côtes.

Inspirez, les côtes s’écartent.

Expirez et les côtes se rapprochent.

Là et seulement là appuyez fermement, maintenez bien l'appui.

Inspirez en empêchant les côtes de s’écarter. Juste à la fin de l'inspiration, relâchez d’un seul coup la pression des mains.

Expirez, laissez les mains suivre le mouvement des côtes qui se rapprochent.

Appuyez de nouveau fermement. C’est à faire sur au moins 5 à 6 cycles respiratoires.

 

  • Exercice 5 :

Assis en tailleur, le dos bien droit, les mains sont placées sur le ventre.

Gonflez le ventre à l'inspiration, les mains vont vers l’avant.

Rentrez le ventre à l'expiration, les mains reculent.

A faire une dizaine de fois. Attention au dos : toujours DROIT.

 

  • Exercice 6 :le dos ne doit pas bouger.

A  4 pattes, les genoux sont placés largeur du bassin, les mains sont à l’aplomb de des épaules. La distance entre les mains et les genoux correspond à la longueur du tronc.

Inspirez en gonflant le ventre avec le dos immobile.

Expirez en le rentrant fortement, toujours dos immobile.

Cette respiration une dizaine de fois. 

SCHNAPP Bernadette