LA GYM BALLON

 

Après une formation avec Mr André PETIT de la Rochelle, j’ai créé à Rennes « une école du dos » en 1996. J’avais laissé les soins, afin de me consacrer entièrement à cette activité, qui fait partie intégrante de notre profession. Qui peut mieux parler d’un dos et de ses problèmes, qu’un kinésithérapeute. Quelques années auparavant j’avais suivi des stages sur la technique des étirements musculaires : le stretching. Cette gymnastique ludique m’intéressait et je désirais en faire bénéficier les habitants de Rennes. Il existe bien sûr d’autres espaces comme celui-là, pour tous ceux qui sont à la recherche d’une gymnastique appropriée.

 

En 2000, j’ai fait un site et je vous livre son contenu, afin que vous compreniez mieux les photos qui suivent.

Cette école se place dans le cadre de la prévention secondaire des RACHIALGIES et s’adresse à toutes personnes désireuses : « d’apprendre son dos » par une dynamique de mouvements appris, répétés, organisés et contrôlés par un praticien formé à cette technique de prévention. Cette gymnastique respectueuse de notre système articulaire tonifie les muscles de notre corps dans son ensemble aux endroits qu’il faut par de la « musculation et des étirements » appropriés et cela se passe essentiellement sur un ballon KLEIN VOGELBACH.

Cette gymnastique ludique et variée consiste à utiliser les 3 plans de l’espace : côté, devant et en haut. Elle permet d’apprendre le bon fonctionnement de la colonne vertébrale, les principes élémentaires de l’économie et de l’entretien vertébral afin de limiter les causes habituelles de sa dégradation.

 

                                     Photo 1 : position assise sur le ballon.

                                  

                                

      Photo 2 : la hanche gauche descend et étirement de tout le côté gauche. 

                                   

        

Photo 3 : la hanche gauche se lève, donc contraction des muscles situés sur ce côté et étirement de tout le côté droit.  

                                     

 

 

Apprendre à se pencher et à se redresser correctement, en utilisant l’articulation de ses hanches :

Le ballon recule, je me penche selon mes possibilités (photos 1 et 2), puis je fais avancer le ballon, mes genoux se plient et je me redresse (photos 3 et 4).

Conclusion : on peut se pencher les jambes tendues, mais on doit se relever ou se redresser les genoux fléchis.

 

                                                      Photo 1

                            

                                                     

                                                          Photo 2               

                               

                                                         

                                                          Photo 3

                                 

                                                          

                                                                Photo 4

                                   

                                                           

 

Les photos qui suivent vont vous montrer le travail dans les 3 plans de l’espace et celui de la coordination motrice. Cette coordination motrice est importante car elle permet de dissocier les membres supérieurs et inférieurs. Chacun peut bouger les 4 membres ensemble, ou 3 membres : soit les 2 jambes et 1 bras ou les 2 bras et 1 jambe, ou encore 2 membres : soit les 2 jambes, soit les 2 bras, soit 1 jambe et 1 bras du même côté, soit 1 bras et 1 jambe du côté opposé. Dans ce travail de coordination motrice, on peut compliquer la demande avec les membres à l’endroit ou les membres à l’envers.

Les gestes à l’endroit vont dans le sens de l’articulation et les gestes à l’envers sont des gestes contrariés. Ceux-ci sont importants car dans notre vie de chaque jour, nous demandons à notre corps toutes sortes de mouvements et c’est là que les douleurs se réveillent. Il faut apprendre et intégrer ces gestes afin de les exécuter sans réveiller une quelconque douleur.

Tout ce travail se fait selon un rythme imposé par le kiné et change très régulièrement. Le kiné étant face à ses « élèves », ils doivent les reproduire du même côté, sans parler ni de droite, ni de gauche. Le kiné est « un miroir »

Les débuts sont assez fastidieux, puis les habitudes se mettent en place. C’est un excellent travail pour le cerveau.

Les « mauvais gestes » deviennent de bons gestes, ainsi les douleurs n’apparaissent pas. Comment ?

 Explication :

Le membre supérieur travaille « à l’envers » et ce plusieurs fois de suite, à droite comme à gauche. Ce geste vous le faites lorsque vous fermez vos volets. Il peut y avoir des douleurs soient cervicales ou au niveau de votre épaule. Cette répétition de mouvements faites dans de bonne condition et de façon ludique va permettre aux douleurs éventuelles de ne pas apparaître et vous gêner.

 

Les 2 membres: bras et jambe

 

                       Bras et jambe opposés et changer de façon rythmé                        

                                   

             

                             Possible de le faire aussi bras et jambe du même côté

                                                     Photo ci dessous

                               

 

                                     Bras et jambe opposés et  dit à "l'envers"

                               

 

                       Sur le devant avec bras et jambe opposé, de façon rytmée aussi

                                                   

                           Possible de la faire avec bras et jambe du même côté

 

                                            En haut avec bras et jambe opposés

                                                                             

                

Les 3 membres :

 

                                                              Côté                                                    

                                         

 

 

                                                2 bras et une jambe    

                         

 

                                    2 bras et une jambe vers le haut

                       

 

                                              Les 3 membres à l’envers

                           

                                                

 

Les 4 membres :

 

                                                Sur le côté et à l'endroit   

                            

 

                                              Sur le côté et tout à l'envers

                           

 

                           Sur le côté avec le haut à l'endroit et le bas à l'envers

                                         Possibilité de changer en rythme

                           

 

                         Sur le côté avec le haut à l'envers et le bas à l'endroit.

                                         Possibilité e changer en rythme

                       

 

         1 bras + 1 jambe côté opposé à l’endroit et 1 bras + 1 jambe à l’envers  

                                                 Changez en rythme 

                     

 

                                    En équilibre bras et jambes sur le côté

                   

 

                                  En équilibre avec bras et jambes en haut

                    

 

      Possibilité de le faire dans le 3ème plan c'est à dire bras et jambes devant

 

     

Postures de fin de séance de la ½ heure de gym ballon :

 

                  

 

 

                

 

 

                    

 

 

                     

 

 

TEMOIGNAGES D’ANCIENS ELEVES DE L’ECOLE DU DOS DE RENNES

 

Pendant le temps où j’ai suivi les cours de gym ballon, je n’avais pas mal au dos. J’ai incité plusieurs personnes à les suivre ; elles en ont été contentes, puis démunies quand tu du arrêter. D’ailleurs, je n’ai pas trouvé mon bonheur depuis. En plus des cours, tu nous apportais ta gentillesse et de la convivialité, si rare actuellement.

Docteur  Armelle V (médecin du travail)

 

Je peux dire beaucoup de bonnes choses en ce qui concerne les nombreuses années « entre tes mains », mais je peux surtout te dire que depuis ton départ : je souffre !

Marcelline M.

 

Souvent, au retour d’une séance de gymnastique, rondement menée, nous reviennent en mémoire ces quelques années durant lesquelles, nous avons participé avec assiduité à celles que tu nous avais données.

Ton programme était basé sur des étirements qui redonnent à nos mouvements l’amplitude qu’ils n’auraient jamais dû perdre…  Tu savais laisser nos corps le temps de s’exprimer. Tu corrigeais avec patience nos exercices pour les rendre encore plus profitables, attentive à aider ou à conseiller suivant le besoin.

Tu n’étais pas de celles qui mesurent leur efficacité à d’éventuels rictus de souffrance : restez dans le domaine d’une douleur confortable, répétais-tu souvent. Il n’empêche que nos corps travaillaient, car ils appréciaient la période de décontraction, nécessaire et agréable, avant que nous reprenions, étonnamment sereins, nos activités quotidiennes.

Encore aujourd’hui, nous nous rendons compte combien il était agréable de soigner nos corps avec toi.

Claudine et Bernard S.

 

J’ai pratiqué la gym ballon avec Bernadette comme professeur, durant plusieurs années. C’était formidable pour la souplesse du corps, d’autant qu’avec ce concept, je n’avais pas de courbatures, plus mal au dos.

Bernadette est partie sous les tropiques et je n’ai pas retrouvé la même ambiance avec un homme qui enseigne également cette méthode.

Marie-Christine G.

 

Quelle frustration depuis que Bernie, notre prof préférée, est partie prodiguer ses bons soins et communiquer ses conseils judicieux aux réunionnais. Veinards de Réunionnais !

Bernie, tu nous manques car à toi toute seule, tu assurais confort physique et bien être affectif à bon nombre d’entre nous. En effet, j’ai retiré un bien immense des cours d’EDUCDOS, pendant mes 5 ans de pratique assidue. Je courais une fois par semaine, malgré la fatigue intense et les crispations d’une journée de professeur de collège, retrouver le cocon chaleureux de la petite salle rue de Paris à Rennes : accueil souriant, ambiance aux tons chauds, coussins, miroirs amincissants (heureux pour moi…), retrouvailles joyeuses avec environ 8 autres de tous âges, et voilà !

Su un fond de musique dynamisant, notre Bernie ponctuelle démarrait illico des exercices toniques sur gros ballons. Chef d’orchestre chevronné, elle donnait l’exemple et la cadence, et nous testions allègrement notre souplesse.

L’enchaînement des mouvements à effectuer était si habilement concocté et ludique, avec des accessoires fréquemment renouvelés, nous bougions notre corps de manière si variée et astucieux, que mine de rien, c’était une remise en forme, partagée dans la gaieté contagieuse. Remise en forme complète, tellement revigorante, qu’à la fin du cours, je ne ressentais plus la fatigue du début……..MIRACLE !

Bernadette ne réchauffe pas que les muscles, elle réchauffe les cœurs aussi, en toute simplicité et modestie. En fin de séance, allongés sur le dos, bercés par sa douce voix, nous savourions l’apaisant moment de relaxation, le lâcher prise, en toute confiance.

Le miracle continue. Depuis plusieurs années, je n’ai plus mal au dos, plus de contractures, car, grâce à son fascicule « Le monde de Bernadette », elle a assuré le suivi pour que nous gardions en mémoire les bonnes habitudes, les postures, alimentation, (« les wine and cheese parties » assis en rond sur la moquette étant une exception diététique…..)

Ma « chaîne musculaire » semble définitivement consolidée.

J’entends d’ici Bernadette me dire : « bravo ma grande ! » et je réponds en écho avec Marie-Thé et Gwénola, bravo ma grande et MERCI.

SCHNAPP Bernadette