LES ETIREMENTS :

 

Ils se font avec l’aide permanente de la respiration. C’est fondé sur le principe de la contraction et du relâchement du muscle ou du groupe musculaire, précédant son étirement.

Il y a des principes de base à respecter impérativement, afin d’obtenir une excellente efficacité. Le corps va changer, s’améliorer et découvrez des sensations oubliées. Certaines douleurs disparaîtront et le point le plus important : devenir plus souple.

Il faut savoir qu’il faut du temps et plusieurs séances.

Ayez une bouteille d’eau, lors de ses séances. Il y a une déperdition d’eau à l’intérieur des muscles. Une chaleur va envahir le corps. Donc il faut s’hydrater selon ses besoins, ses sensations, qui sont propres à chacun.

Mais le moment le plus important est à la fin : buvez une bonne quantité d’eau. 

 

Ce travail ne sera pas le même selon votre âge. Chez une personne jeune, elle pourra forcer. Par contre chez une personne, ayant passée la quarantaine, l’élasticité musculaire n’est plus la même. Afin de mieux comprendre, prenez deux élastiques : un tout neuf et un plus usagé. Etirez ces élastiques de la même manière et ensuite relâchez. Observez qu’il y aura une différence entre les deux. Le neuf reviendra comme au début et le plus ancien sera plus long. Hé bien pour les muscles, c’est pareil. Il sera donc important de savoir doser ses efforts. Ne pas s’inquiétez la finalité reste la même.

Il faut bien respirer et, surtout expirer lentement pendant 6 à 8 secondes.

La mise en place se fera sur une respiration normale : c’est votre construction.

Cette phase étant finie, inspirez profondément.

Dès le début de la phase d’étirement, expirez lentement. A la fin de l’expiration arrêtez l’étirement.

Selon mon expérience et, cela n’engage que moi, il est souhaitable de le faire deux fois de suite. Il y aura un meilleur résultat autrement, je trouve cela un peu court. La deuxième fois permet aux muscles d’être étirés plus efficacement. Ces muscles auront reçu une meilleure information.

Entre deux mises en tension, reprenez une respiration normale.

La construction, je la compare à celle d’une maison. Si on n’a pas une bonne fondation, celle-ci va s’écrouler. Et bien là c’est pareil. Passez le temps nécessaire pour une bonne mise en place.

 

Voici comment procéder :

 

  • Il faut s’ancrer : soit par les pieds, si l’exercice se fait debout, soit par les fesses, si celui-ci doit se faire en position assise. Je reprends l’exemple de mon élastique : pour l’étirer il faut un point fixe et avec l’autre bout on pourra tirer. Autrement il n’y aura aucun allongement possible et ni efficace.
  • Pour tous les étirements qui se feront en position debout, les pieds sont à l’aplomb du bassin, c’est à dire qu’il doit y avoir environ 40 centimètres entre les bords internes. les genoux seront légèrement fléchis. Ainsi la région lombaire est protégée. Le regard reste à l’horizontal et gardez les yeux bien ouverts. J’appelle cette position : la position de base.
  • Retenez bien le paragraphe précédent, il est important et je ne reviendrai pas dessus. J’écrirai simplement : position de base.
  • Je décrirai ensuite point par point la construction pour le futur étirement. Cela prend un petit moment et la respiration reste d’amplitude normale.
  • Une fois cette construction correctement exécutée, prenez une bonne inspiration.
  • Tout en gardant bien la position, étirez et expirez pendant 6 à 10 secondes.
  • Lors de l’inspiration, relâchez légèrement et repartez pour une deuxième expiration de 6 à 10 secondes.

 

Lorsqu’il n’y a qu’un côté est travaillé, prenez le temps pour une nouvelle construction pour l’autre côté, avec le bon cycle respiratoire.

 

Un point essentiel : un étirement se fait toujours sur le temps expiratoire, car à ce moment là les fibres musculaires sont détendues. Lorsqu’on inspire toutes les fibres musculaires se mettent automatiquement en contraction.

SI VOUS TIREZ LORS DE VOTRE INSPIRATION, VOUS TIREZ SUR UN MUSCLE CONTRACTE ET, VOUS POUVEZ VOUS CREER DES MICRO DECHIRURES.

POUR UN BON RESULTAT : VOUS ALLONGEZ VOS MUSCLES SEULEMENT SUR VOTRE EXPIRATION.

SUIVEZ IMPERATIVEMENT CE PROTOCOLE.

 

Je vais énumérer plusieurs étirements, en commençant par les membres supérieurs, les membres inférieurs, le tronc et plus particulièrement les muscles du dos. Il y aura le nom du muscle ou du groupe musculaire avec sa situation sur votre corps. Quelques photos seront à l’appui.

Il n’y aura aucun ressenti ni résultat si la construction n’est pas bonne. Il en est de même si la mise en place n’est pas tenue.

Quelques photos seront mises afin de bien visualiser ce qui est demandé.

 

Afin de bien terminer la séance, il y aura un stretch lourd : c’et la pesanteur qui entre en jeu avec une respiration normale. 

SCHNAPP Bernadette