LE VISAGE

 

Placé devant un miroir recherchez les points sur lesquels il y a lieu de se pencher plus attentivement. Cet examen est destiné à donner l’envie nécessaire pour entreprendre un travail.  Essayez, même si cela est déplaisant. Relevez les zones favorables. Dans un visage chaque détail n’est pas nécessairement joli, mais chacun sait qu’un regard lumineux, un beau sourire, peuvent donner beaucoup de charme. C’est la première chose que les autres vont apercevoir. Savoir s’illuminer et se mettre en valeur.

De nombreuses tensions s ‘accumulent au niveau de la tête, à la base du cou, sur les épaules. Si rien n’est fait, elles ne peuvent que s’aggraver. Cela donne l’impression de dureté, de mauvaise humeur, de défaitisme. Personne, ne possède cela ?

En regardant une personne, on voit souvent les images qu’elle projette : de la mauvaise humeur, un rejet ou une antipathie. Il n’en est peut être rien.

Le sourire, le vrai, le sincère, a des pouvoirs fabuleux. Apprenez à sourire et faites de temps en temps des expériences. On marche dans la rue, on est tracassé, comme beaucoup de monde par des soucis ou des rapports avec quelqu’un. Là on lève la tête. On croise une personne qui sourit et sans même s’en rendre compte, on lui rend ce sourire. En une fraction de seconde, les soucis du moment se sont évanouis. Le corps se redresse, le cœur s’allège. Le sourire transmet une énergie réconfortante. Il est une marque d’attention. Ceux qui ne sourient jamais, perdent la capacité de donner et de recevoir. On a tous besoin de réconfort. C’est comme un bonjour, c’est si simple et si compliqué à la fois. Une personne qui donne va recevoir. Donnez un sourire, mais n’attendez pas à un échange. Il y a des irréductibles, laissez-les de côté. Simplement cette personne perd quelque chose de précieux. Tant pis pour elle.

 

Soins divers

 

Le sauna :

Mettez de l’eau dans une casserole et ajoutez une cuillérée de thym (feuilles et fleurs). Faites bouillir pendant une minute. Versez cette préparation dans un bol. Placez le visage au dessus, avec une serviette éponge pour recouvrir la tête pendant 15 minutes. Quand il n’y a plus de vapeur, tamponnez légèrement le visage pour enlever l’excès d’humidité. Pour finir, imbibez un disque à démaquiller d’eau froide avec quelques gouttes de jus de citron et tapotez le visage avec pour resserrer les pores.

 

Un masque : 

Mélangez un jaune d’œuf avec quelques gouttes de jus de citron. Du bout des doigts répartissez cette préparation sur le visage. Laissez agir pendant une vingtaine de minutes. En séchant, le masque tire un peu. C’est normal. Il est destiné à nourrir et à éclaircir la peau. Il resserre les pores. Enlevez ensuite le masque avec de l’eau tiède et terminez l’opération avec de l’eau froide.

 

Un soin :

Il est plus connu et il est destiné surtout pour les peaux à tendance grasse. Coupez un concombre en fines rondelles. Etalez celles ci sur le visage préalablement nettoyé. Laissez agir au moins 20 minutes. Vous obtiendrez de l’éclat et de la tonicité.

 

Massages à faire soi-même :

Il existe des techniques de massage qui se prêtent à ce type d’auto massage. Le partage existe. Donnez, recevez. Se faire plaisir est important. Les mains servent de guide et se placent aux endroits douloureux. Laissez-les agir.

 

Les mâchoires :

  • Exercice 1 : Le maxillaire supérieur est rigide, les dents trop serrées, la douleur se propage dans les épaules, le cou, jusqu’à la tête.

 

Placez l’index, dans un creux à l’endroit où le lobe de l’oreille rejoint la joue. Appliquez une pression de 5 secondes puis relâchez doucement. Cela peut faire mal dans la mâchoire. Recommencez une dizaine de fois.

 

  • Exercice 2 :

Pressez légèrement la langue contre le voile du palais, à l’arrière des incisives supérieures.

Les lèvres s’entrouvrent. Sentez une relaxation progressive des muscles.

Faites le plusieurs fois par jour et surtout le soir avant de se coucher.

 

  • Exercice 3 :

Ouvrez lentement la bouche, aussi grand que possible et sans forcer, puis referme.

Répétez l’exercice pendant 2 minutes.

 

  • Exercice 4 :

Appuyez légèrement le poing sous le menton.

Ouvrez la bouche en exerçant une pression de la mâchoire sur le poing.

Maintenez pendant une minute. Faites-le plusieurs fois.

 

Les joues :

Placez le bout des index sur l’os de des pommettes, juste sous les yeux.

Appuyez jusqu’à ce qu’une légère douleur se fasse sentir.

Appuyez 1 minute avant de relâcher doucement.

 

La base de votre crâne : 

Ces deux points correspondent au 10 Vessie et sont situés de chaque côté.

Placez les pouces à la base du crâne et glissez le long de l’os occipital. Les pouces seront séparés de 5 centimètres environ où il y a un léger creux.

Sur ces points souvent sensibles, appliquez une pression. Celle-ci provoque un relâchement des tensions du cou et des épaules et permet de soulager un mal de tête.

Maintenez 20 secondes et répétez plusieurs fois jusqu’à la complète relaxation des muscles. On a une bonne sensation de calme et de relaxation totale.

 

La serviette chaude :

Passez une petite serviette sous l’eau très chaude, essorez-la, appliquez sur le visage, et la détente arrive.

Les tensions s’en vont rapidement, en laissant place à la relaxation.

 

Les tensions du visage : 

Lentement et doucement, haussez les épaules. Puis laissez-les retomber naturellement. Faites le 3 à 5 fois en prenant votre temps.

Toujours sans forcer, en souplesse, penchez la tête vers une épaule puis vers l’autre, Faites le 3 à 4 fois. C’est l’oreille qui se rapproche de l’épaule et non le nez. Si ce mouvement vous gêne, avec comme des grains de sable, ne le faites pas. Peut-être plus tard ?

Tenez un crayon entre les dents et dessinez une spirale, de plus en plus grande. Au maximum de cette spirale, procédez de la même façon en sens inverse. Puis dessinez des cercles de plus en plus petits pour arriver au point de départ.

Laissez tomber en souplesse la mâchoire inférieure : air ébahi. Faites le 3 à 4 fois.

Mimez le geste de mâcher une grosse boule de chewing-gum, pendant une trentaine de secondes environ. Cela est favorable aux cordes vocales et à de nombreux muscles du visage.

Mettez de l’eau tiède dans la bouche et, comme pour le chewing-gum, faites-la circuler dans tous les sens pendant également 30 secondes.

Toujours dans le même but, faites des mouvements avec vos lèvres. Prononcez les sons « o » (en avançant bien les lèvres), « i » (en les étirant au maximum vers les oreilles), ou « a » (en ouvrant bien la bouche) si cela vous aide.

Tous ces exercices ne sont pas à faire en une seule fois. Faites un choix. Au fur et à mesure ces exercices prendront de moins en moins de temps. Ils se feront par réflexe. Profitez de la toilette du matin ou du soir.

 

Le massage :

Les gestes dans cette pratique doivent être légers et appliqués.

Sur le visage nettoyé ou mieux encore, venant de bénéficier d’un sauna, d’un masque ou d’un soin, étendez une fine couche de crème ou un peu d’huile d’amande douce.

Effectuez un massage léger et lent dans le sens des muscles.

Il faut établir une sorte de complicité entre ses mains et son visage, car les unes savent apporter à l’autre tout le soin attendu. Outre le produit de beauté, il y a le magnétisme des mains.

 

Massage 1 :

Les doigts bien écartés, frottez le cuir chevelu, comme pour un shampoing, Faites le pendant une minute environ.

Placez les mains à plat de chaque côté de du nez, la respiration n’est pas bloquée. Faites glisser avec douceur vers l’extérieur. Une fois arrivé aux oreilles, remontez les mains comme pour un lifting. Le soulagement est immédiat. Faites le 4 à 5 fois. Eventuellement des petits picotements se feront sentir. C’est la circulation qui s’active.

 

Massage 2 :

1 : Les doigts de chaque main démarrent du point 1 et, vont jusqu’aux oreilles de façon appuyée, mais pas trop tout de même. Faites ce geste 5 fois.

2 : Procédez de la même façon en partant du point 2.

3 : L’index, le majeur et l’annulaire de chaque main partent du point 3 et vont jusqu’aux pommettes. Faites-le 5 fois.

4 : Les trois mêmes doigts partent du nez et contournent les pommettes par le bas pour venir jusqu’aux oreilles. Faites-le 5 fois.

5 : Ici, il faut se servir le bout des doigts et pianotez de façon légère en partant de la base de votre nez jusqu’au coin externe de vos yeux. Restez un peu plus longuement sur cette région.

6 : Suivez les lignes tracées sur le schéma en zigzag.

7 : Procédez de la même manière au front, mais les lignes à appuyer vont être cette fois verticales.

8 : Tapotez sous le bas du visage avec le bout des doigts, en allant du menton vers les oreilles avec de petits gestes vifs. Cela tonifie les muscles du visage.

Comme au départ, replacez les mains à plat sur le visage et lissez, sans tirer vers le haut. N’oubliez pas de boire un grand verre d’eau.

 

Massage réflexe : 

Comme pour les pieds, il existe sur le visage la représentation de tout le corps.

C’est très simple à utiliser. Ce procédé de massage consiste à stimuler une suite de points. On réveille la circulation de l’énergie, ce qui permet aux organes de mieux fonctionner. Une migraine peut disparaître, des douleurs seront moins fortes. N’oubliez pas les professionnels de santé.

En cas de ballonnement, sensation fort désagréable, frottez énergiquement de chaque côté des ailes du nez une cinquantaine de fois environ.

En cas de constipation, placez l’index et le majeur de la main droite au-dessus de la lèvre supérieure. Le pouce est en appui sous le menton. Contournez la bouche de droite à gauche. Arrivé au centre du menton, chassez d’un geste sec vers le bas. Faites cette manœuvre une cinquantaine de fois de suite, plusieurs fois en cours de journée.

Parfois, machinalement, lors d’une contrariété, d’une angoisse ou d’un stress intense, on place sa main ou les 2 sur le front. Sachez que ce geste n’est pas innocent.

Placez les 2 mains sur le front dans l’espace situé entre des yeux juste au-dessus de vos sourcils.  Faites quelques pressions, à ce niveau. Ensuite lissez, plusieurs fois le front en allant vers l’extérieur avec la pulpe des doigts. Prenez le temps.

Le 20 GI (Gros Intestin) : il est situé de chaque côté de vos ailes du nez. Sur l’inspiration appuyez, relâchez à l’expiration. Faites-le plusieurs fois. C’est excellent contre les sinusites et les rhumes.

Les protubérances sur votre front : ce point bilatéral est situé dans l’alignement de votre iris. Il y a une petite bosse. Placez 2 doigts, appuyez et dirigez la pression vers le haut. Cela va éclaircir les idées, détendre. Faites au moment désiré : le soir, la nuit sera plus sereine.

Le troisième œil : ce point est situé entre les sourcils. Pressez l’index de 20 à 30 secondes. Cette pression permettra au cerveau de s’éclaircir et, donnera une meilleure aptitude à enregistrer les informations visuelles et auditives.

Le point de réanimation est situé au milieu de l’espace formé par le nez et la lèvre supérieure. C’est le croisement du méridien du gros intestin qui s’arrête de chaque côté des ailes de du nez.  Pressez fortement, ça fait mal, mais ça réveille.

Beaucoup de ces points spécifiques sont sur des trajets de méridiens. Ils sont nombreux à passer sur le visage, sur toute la tête.

 

LES PIEDS

 

Le corps tout entier y est représenté. Un massage que l’on peut faire sur soi même ou donner. Les chatouilleux ayez la main ferme.

 

Ce sont les oubliés, les malmenés du corps. Il ne faut pas oublier qu’ils nous supportent une bonne partie de la journée. Il est important d’en prendre soin, de les bichonner, de les masser globalement.

Mobilisez chaque orteil, avec délicatesse en pliant afin de voir les articulations se dessiner. Faites le 2 à 3 fois.

Vrillez chaque orteil : la manœuvre du tire bouchon. Faites le 2 à 3 fois.

Ecartez chaque orteil de façon à former un angle de 90°. Ne forcez pas.

Tournez la cheville dans le sens des aiguilles d’une montre 5 fois puis, 5 fois dans l’autre sens.

Marchez sur la pointe des pieds pour renforcer et entretenir l’équilibre corporel. 

Marchez sur le bord externe. L’affaissement de cette voûte peut être du à une fatigue ou à une baisse du tonus de la région dorsale ou lombaire.

 

Marchez de temps à autre pieds nus, afin de libérer toutes les articulations qui sont nombreuses. Cela favorise la circulation de retour. Des saisons sont plus propices bien sûr, mais également la matière des sols. Le carrelage est froid et pourtant, lors de crampes, cela va faire passer ce problème douloureux. Par les pieds on emmagasine de l’énergie.

 

Essayez de marcher le plus souvent possible. Profitez pour contracter les muscles des mollets, des cuisses, de l’abdomen. Au début, cela nécessitera un peu d’attention puis, deviendra automatique. Résultat : fesses fermes et ventre plat. L’allure, le maintien se modifieront : plus tonique, plus dynamique.

 

Marchez sur le sable de la plage, sur des galets ou sur l’herbe mouillée de rosée. Ce massage des pieds est salutaire à tout le corps. Il apportera aussi bien détente que tonus. Vous lirez plus loin, comment masser les pieds, avec la représentation des différentes zones du corps. Il existe la même chose sur les mains.

 

Les semelles : en cas de besoin, acceptez que des semelles dites de stimulation et jamais de correction.

Il y a de très bons pédicures ou podologues qui font de l’excellent travail.

 

Essayez d’éviter les chaussettes en fibres synthétiques qui favorisent la transpiration, prenez les en coton ou en laine.

 

Ah ! Les chaussures, qui sont trop souvent mal adaptées, trop étroites pour une simple question de mode. Elles vont accentuer les éventuelles déformations existantes. Une bonne chaussure est une chaussure où tous les orteils ont leur place. Pensez à des semelles souples, avec un renfort au niveau de votre talon.

Pour enlever les mauvaises odeurs, frottez vos pieds avec quelques gouttes de lavande.

 

Et les talons ? L’idéal pour la hauteur : 3 à 4 cm. Attention, à celles qui portent des talons hauts : des réactions douloureuses se feront sentir et perturbe votre centre de gravité. Essayez de diminuer progressivement de 1cm par 1cm. Pour un événement, une cérémonie, octroyez-vous cette fantaisie.

 

Juste un mot sur les tennis. Ces chaussures sont à porter occasionnellement. Le maintien est nul. La transpiration est excessive, car le pied ne respire pas.

Pour les bébés : prenez de bonnes chaussures, sans voûte plantaire. Malheureusement, elles sont très souvent présentes. Tous les petits ont les pieds plats. Par la marche, ils creusent eux mêmes leur voûte. Il suffit d’un bon renfort au niveau du talon. La voûte se fait entre 2 et 5 ans.

 

Massez vos pieds avec des crèmes et des huiles essentielles aux propriétés curatives. Massez votre voûte avec une balle, afin de stimuler toutes les zones réflexes.

 

Massage :

 

Utilisez le pouce selon les zones ou toute la paume de main. Appuyez assez fortement, sans aller jusqu’à la douleur. Faites des mouvements de rotations lents ou rapides selon votre gré dans le sens des aiguilles d’une montre.

 Pour les maux de tête. Repérez la zone correspondante à la tête et massez ce point pendant 3 minutes. Vous pourrez observer un soulagement, une détente.

 

Une séance type d’auto massage: 

 

 

Pour commencer, frottez les mains l’une contre l’autre, puis faites un effleurage du pied pour détendre et relaxer la voûte plantaire.

Pour diminuer le stress et les tensions internes : exercez une pression sur la zone du plexus solaire, synchronisée avec l’expiration. Relâchez la pression à l’inspiration. Recommencez 3 à 4 fois la manœuvre.

Massez les différentes zones de la tête et du cou sur le gros orteil et, exercez une pression plus soutenue sur la zone hypophysaire.

Avec toute la main, massez les différentes zones réflexes de la plante du pied et, déplacez-la progressivement vers le talon.

Avec le pouce passez sur le bord interne. C’est la représentation de toute la colonne vertébrale. Restez quelques instants sur des zones sensibles.

Allez sur le bord externe du pied, en particulier les points des grandes et grosses articulations : épaule, coude, genou et hanche.

Puis, placez le pied de façon à ce que la plante soit dirigée vers vous et passez sur tous les points. Suivez le schéma de la représentation des organes du corps.

Ensuite posez le pied bien à plat et massez le dessus : les zones réflexes des ganglions lymphatiques et du système lymphatique. Faites des appuis légers.

Pour terminer, effleurez tout le pied et, faites la même chose sur l’autre pied.

Buvez un grand verre d’eau et, relaxez-vous quelques instants.

Ce massage ne doit pas durer plus de 10 minutes. Si vous massez quelqu’un, n’oubliez pas de passer les mains sous l’eau courante.

 

Des protocoles :

 

La digestion :

Perturbation du transit intestinal avec alternance de constipation et de diarrhée : c’est souvent lié au stress, à l’anxiété ou une intoxication alimentaire.

Massez tout d’abord les zones réflexes de l’intestin et de l’estomac.

Puis passez sur la zone du plexus solaire, du foie et de la vésicule biliaire.

 

 Maux de tête :

Céphalées et migraines.

Massez les zones réflexes de la tête, du cou, des yeux et le plexus solaire.

Puis massez tout le bord interne : la représentation de votre colonne vertébrale, surtout le niveau cervical, les sinus, l’estomac, le foie, la vésicule biliaire et le pelvis.

 

Stress et anxiété :

Le bon stress est toujours salutaire et dynamisant, mais un excès est nocif pour la santé et engendre des symptômes divers.

Massez la zone du plexus solaire, des glandes surrénales, de la colonne vertébrale dans sa totalité, de la tête, du cou, de l’hypophyse, de la thyroïde, des reins et de l’estomac.

 

Insomnie :

Incapacité de dormir ou perturbation des rythmes normaux du sommeil.

Massez la zone du plexus solaire, de l’hypophyse, de la colonne vertébrale, de la tête, du cou, des glandes surrénales et des reins.

 

La fatigue :

C’est une baisse du tonus et du dynamisme. Les causes peuvent être multiples et touchent plus particulièrement les femmes, quand elle devient chronique.

Massez la zone des reins, du plexus solaire, des glandes surrénales, de la tête, du cou, de la colonne vertébrale, de la thyroïde, de l’hypophyse et du pelvis.

Bien cordialement,

SCHNAPP Bernadette